11 fevrier 2005

RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE DE L’EXERCICE 2005 : LA VALEUR DU FONDS DE RÉSERVE DU RPC ATTEINT 77,2 MILLIARDS DE DOLLARS

TORONTO (le 11 février 2005) – L’Office d’investissement du RPC a annoncé aujourd’hui que, pendant le trimestre terminé le 31 décembre 2004, l’actif à la disposition du Régime de pensions du Canada (RPC) a rapporté 3,9 milliards de dollars, ce qui représente un taux de rendement de 5,2 pour cent.

Au 31 décembre 2004, le fonds de réserve du RPC, d’une valeur de 77,2 milliards de dollars, était composé de 43,8 milliards de dollars en actions cotées en bourse, actions de sociétés fermées, immobilier et infrastructure, et de 33,4 milliards de dollars en titres à revenu fixe de valeur nominale.

Les placements en actions et en titres à rendement réel représentent environ 56,7 pour cent du fonds de réserve du RPC, soit 52,4 pour cent en actions de sociétés ouvertes, 3,2 pour cent en actions de sociétés fermées, 1 pour cent en immobilier et 0,1 pour cent en infrastructure. Pendant le trimestre, ces placements ont rapporté 3 milliards de dollars, soit un taux de rendement de 7,4 pour cent.

Les titres à revenu fixe représentaient environ 43,3 pour cent de l’ensemble du portefeuille, soit 37,1 pour cent en obligations d’État provinciales et fédérales et 6,2 pour cent en espèces et titres du marché monétaires. Pendant le trimestre, ces placements ont rapporté 890 millions de dollars, soit un taux de rendement de 2,6 pour cent.

Pendant les neuf mois terminés le 31 décembre 2004, l’actif à la disposition du fonds de réserve du RPC a rapporté 4,6 milliards de dollars, soit un taux de rendement cumulatif de 6,2 pour cent pour l’exercice.

« Les Canadiens peuvent compter sur le Régime de pensions du Canada, aujourd’hui et demain. Comme l’a affirmé l’actuaire en chef du Canada dans son récent rapport, le RPC, tel qu’il est actuellement constitué, est viable pour les 75 prochaines années », a déclaré M. David Denison, président et chef de la direction de l’Office. « Le Canada se distingue parmi les pays du G8 pour son régime de retraite national stable, ce qui est le résultat des réformes apportées au RPC en 1997. »

La valeur du fonds de réserve du RPC s’est accrue pour atteindre 77,2 milliards de dollars, contre 75,2 milliards le trimestre précédent. Cette augmentation d’un trimestre à l’autre correspond au revenu de placement de 3,9 milliards de dollars, moins un excédent de 1,9 milliard de dollars des prestations versées sur les cotisations, ce qui donne une croissance nette de 2 milliards de dollars du fonds de réserve.

Les obligations et la réserve liquide d’exploitation détenues à Ottawa sont transférées graduellement à l’Office. Le transfert des obligations a commencé le 1er mai 2004 et prendra trois ans. Le transfert de la réserve liquide d’exploitation a commencé en septembre 2004 et se terminera en août 2005.

Selon les projections actuarielles récentes, les cotisations au RPC devraient être supérieures aux prestations jusqu’en 2022, ce qui laisse un délai de 17 ans avant que l’on ait besoin d’une partie du revenu de placement pour financer les prestations du RPC.

L’Office d’investissement du RPC L’Office d’investissement du RPC investit sur les marchés financiers les fonds dont le Régime de pensions du Canada n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Les rentrés de fonds sont actuellement placées dans des actions, de l’immobilier et de l’infrastructure afin de compenser les liquidités et les obligations détenues par le Régime de pensions du Canada. En augmentant la valeur de ces fonds à long terme, l’Office aidera le Régime de pensions du Canada à tenir la promesse qu’il a faite à 16 millions de Canadiens. Il a reçu son mandat des gouvernements féderal et provinciaux et il est responsable devant le Parlement et les ministres des Finances féderal et provinciaux, qui assument la gérance du régime. L’Office, qui se trouve à Toronto et dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Son exercice commence le 1er avril et se termine le 31 mars. On trouvera de plus amples renseignements sur l’Office à l’adresse www.oirpc.ca.
Une téléconférence est prévue le 11 février, à 11 h H.N.E., pour discuter de ces résultats. Les journalistes qui désirent y participer sont priés de communiquer avec Jennifer Ross, au 416 868-4682 ou à l’adresse jross@cppib.ca. Cette téléconférence sera aussi diffusée en direct par Internet, à l’adresse www.oirpc.ca.

Personne-ressource :

John Cappelletti

Directeur des communications

416 868-0308

jcappelletti@cppib.ca

11 fevrier 2005

RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE DE L’EXERCICE 2005 : LA VALEUR DU FONDS DE RÉSERVE DU RPC ATTEINT 77,2 MILLIARDS DE DOLLARS

TORONTO (le 11 février 2005) – L’Office d’investissement du RPC a annoncé aujourd’hui que, pendant le trimestre terminé le 31 décembre 2004, l’actif à la disposition du Régime de pensions du Canada (RPC) a rapporté 3,9 milliards de dollars, ce qui représente un taux de rendement de 5,2 pour cent.

Au 31 décembre 2004, le fonds de réserve du RPC, d’une valeur de 77,2 milliards de dollars, était composé de 43,8 milliards de dollars en actions cotées en bourse, actions de sociétés fermées, immobilier et infrastructure, et de 33,4 milliards de dollars en titres à revenu fixe de valeur nominale.

Les placements en actions et en titres à rendement réel représentent environ 56,7 pour cent du fonds de réserve du RPC, soit 52,4 pour cent en actions de sociétés ouvertes, 3,2 pour cent en actions de sociétés fermées, 1 pour cent en immobilier et 0,1 pour cent en infrastructure. Pendant le trimestre, ces placements ont rapporté 3 milliards de dollars, soit un taux de rendement de 7,4 pour cent.

Les titres à revenu fixe représentaient environ 43,3 pour cent de l’ensemble du portefeuille, soit 37,1 pour cent en obligations d’État provinciales et fédérales et 6,2 pour cent en espèces et titres du marché monétaires. Pendant le trimestre, ces placements ont rapporté 890 millions de dollars, soit un taux de rendement de 2,6 pour cent.

Pendant les neuf mois terminés le 31 décembre 2004, l’actif à la disposition du fonds de réserve du RPC a rapporté 4,6 milliards de dollars, soit un taux de rendement cumulatif de 6,2 pour cent pour l’exercice.

« Les Canadiens peuvent compter sur le Régime de pensions du Canada, aujourd’hui et demain. Comme l’a affirmé l’actuaire en chef du Canada dans son récent rapport, le RPC, tel qu’il est actuellement constitué, est viable pour les 75 prochaines années », a déclaré M. David Denison, président et chef de la direction de l’Office. « Le Canada se distingue parmi les pays du G8 pour son régime de retraite national stable, ce qui est le résultat des réformes apportées au RPC en 1997. »

La valeur du fonds de réserve du RPC s’est accrue pour atteindre 77,2 milliards de dollars, contre 75,2 milliards le trimestre précédent. Cette augmentation d’un trimestre à l’autre correspond au revenu de placement de 3,9 milliards de dollars, moins un excédent de 1,9 milliard de dollars des prestations versées sur les cotisations, ce qui donne une croissance nette de 2 milliards de dollars du fonds de réserve.

Les obligations et la réserve liquide d’exploitation détenues à Ottawa sont transférées graduellement à l’Office. Le transfert des obligations a commencé le 1er mai 2004 et prendra trois ans. Le transfert de la réserve liquide d’exploitation a commencé en septembre 2004 et se terminera en août 2005.

Selon les projections actuarielles récentes, les cotisations au RPC devraient être supérieures aux prestations jusqu’en 2022, ce qui laisse un délai de 17 ans avant que l’on ait besoin d’une partie du revenu de placement pour financer les prestations du RPC.

L'Office d'investissement du RPC L'Office d'investissement du RPC investit sur les marchés financiers les fonds dont le Régime de pensions du Canada n'a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Les rentrés de fonds sont actuellement placées dans des actions, de l'immobilier et de l'infrastructure afin de compenser les liquidités et les obligations détenues par le Régime de pensions du Canada. En augmentant la valeur de ces fonds à long terme, l'Office aidera le Régime de pensions du Canada à tenir la promesse qu'il a faite à 16 millions de Canadiens. Il a reçu son mandat des gouvernements féderal et provinciaux et il est responsable devant le Parlement et les ministres des Finances féderal et provinciaux, qui assument la gérance du régime. L'Office, qui se trouve à Toronto et dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n'a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Son exercice commence le 1er avril et se termine le 31 mars. On trouvera de plus amples renseignements sur l'Office à l'adresse www.oirpc.ca.
Une téléconférence est prévue le 11 février, à 11 h H.N.E., pour discuter de ces résultats. Les journalistes qui désirent y participer sont priés de communiquer avec Jennifer Ross, au 416 868-4682 ou à l’adresse jross@cppib.ca. Cette téléconférence sera aussi diffusée en direct par Internet, à l’adresse www.oirpc.ca.

Personne-ressource :

John Cappelletti

Directeur des communications

416 868-0308

jcappelletti@cppib.ca