19 mai 2004

TORONTO, le 19 mai 2004 : L’actif du portefeuille global du RPC, qui comprend les gains de placement et les cotisations au RPC après déduction des prestations versées, a passé de 55,6 G$ pour l’exercice précédent à 70,5 G$ au cours de l’exercice terminé le 31 mars 2004, soit une hausse de $14,9 G$.

L’actif du fonds de réserve du RPC affichait des gains de placement de 10,3 G$ à l’exercice 2004, comparativement à une perte de 1,1 G$ en 2003. Le taux de rendement était de 17,6 pour cent contre un rendement négatif de 1,5 pour cent à l’exercice précédent.

Après plusieurs années de baisse, les marchés boursiers mondiaux ont connu une montée vigoureuse au cours de l’exercice 2004. Par conséquent, le revenu de placements en actions et en biens immobiliers a largement dépassé les rendements de placements à revenu fixe. Les actions et l’immobilier ont enregistré un taux de rendement de 31,7 pour cent, produisant un revenu de 7,2 G$ comparativement à une perte de 4,1 G$, soit un rendement négatif de 21,1 pour cent en 2003.

Le portefeuille de titres à revenu fixe a de nouveau généré des rendements positifs, les taux d’intérêt continuant leur baisse modérée. En combinaison avec les dépôts en liquidités du RPC, qui portent intérêt à un taux comparable à celui des titres à court terme des gouvernements, les placements à revenu fixe ont produit un revenu de 3,1 G$ comparativement à 3,0 G$ pour l’exercice précédent. Le taux de rendement des placements à revenu fixe était de 8,7 pour cent, par rapport à 8,4 pour cent à l’exercice 2003.

« Les résultats extrêmes des exercices 2004 et 2003, respectivement, font ressortir la volatilité à laquelle on s’attend quand on entreprend un long périple d’investissement à la recherche de rendements de placement qui alimenteront et consolideront le Régime de pensions du Canada », dit John MacNaughton, Président et chef de la direction de l’Office d’investissement.

Au 31 mars 2004, l’actif du Régime de pensions du Canada était composé de placements en titres de sociétés cotées en bourse, d’actions de sociétés fermées, de biens immobiliers et d’infrastructure totalisant 32,8 G$, gérés par l’Office d’investissement du RPC à Toronto, ainsi que des titres à revenu fixe et en espèces totalisant 37,7 G$, administrés par le ministère des Finances à Ottawa.

Le portefeuille de l’Office d’investissement du RPC, représentant environ 47 pour cent du portefeuille global du RPC, était composé d’actions de sociétés ouvertes (92 pour cent), d’actions de sociétés fermées (5 pour cent), de liquidités (1 pour cent) et de biens immobiliers et d’infrastructure (2 pour cent).

Les placements en titres à revenu fixe, représentant environ 53 pour cent de l’ensemble du portefeuille du RPC, comptaient pour 30,2 G$ en obligations fédérales et provinciales et 7,5 G$ dans un dépôt en espèces productif d’intérêts.

Autre fait nouveau, John A. MacNaughton, Président et chef de la direction de l’Office d’investissement du RPC a annoncé, aujourd’hui, son intention de prendre sa retraite pendant l’exercice en cours.

« La norme très élevée de conduite personnelle de John, alliée à la connaissance des marchés financiers et d’excellentes compétences en communication, sont autant de qualités qui ont conféré à l’Office d’investissement du RPC la crédibilité durant la première phase de développement », dit Gail Cook-Bennett, Présidente du Conseil de l’Office. « Réunir une équipe sélecte de professionnels engagés envers la gestion de l’ensemble du portefeuille, la mise en oeuvre prudente des décisions de placement et des interactions efficaces à l’externe, est un accomplissement dont John est fier. »

M. MacNaughton restera au gouvernail de l’organisme pendant que le Conseil d’administration se met à la recherche d’un successeur.

M. MacNaughton a été nommé Président et chef de la direction de l’Office d’investissement du RPC en septembre 1999. Avant de se joindre à l’Office, il avait été président de Burns Fry, puis de Nesbitt Burns, jusqu’à sa retraite au printemps de 1999.

Les placements en obligations et en liquidités du RPC détenus par le ministère des Finances fédéral seront cédés à l’Office d’investissement à partir de l’exercice 2005. Le transfert des obligations de 30,2 G$ a commencé le 1er mai 2004 et s’effectuera sur trois ans jusqu’à ce qu’il soit achevé; celui des liquidités débutera en septembre 2004 et sera terminé au bout d’un an.

À compter du 1er septembre 2004, l’Office assumera également la responsabilité principale, actuellement exercée par le gouvernement fédéral, de s’assurer que le RPC dispose de fonds suffisants pour payer les dépenses et prestations courantes.

Selon les prévisions actuarielles, les cotisations au RPC dépasseront vraisemblablement les prestations jusqu’en 2021, offrant une période de 17 ans avant qu’une partie du revenu de placement ne devienne nécessaire pour permettre le versement des prestations du RPC.

L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada est une société d’État créée par une loi du Parlement en décembre 1997. L’Office investit sur les marchés financiers les sommes dont le RPC n’a pas besoin pour payer les pensions courantes. Les rentrées de fonds sont actuellement investies dans des actions, ainsi que dans l’immobilier et des infrastructures, afin de compenser les liquidités et les obligations détenues par le Régime. L’Office, dont le siège social se trouve à Toronto, est régi et géré distinctement du Régime de pensions du Canada et sans lien de dépendance envers les gouvernements fédéral et provinciaux. Sa période d’exercice s’étend du 1er avril au 31 mars. Pour un complément d’information sur l’Office d’investissement du RPC et son Rapport annuel 2004, visitez notre site Web à www.oirpc.ca.

Une téléconférence est prévue pour le 19 mai à 11 heures H.A.E. afin de discuter de ces résultats. Les journalistes qui désirent y participer sont priés de communiquer avec Jennifer Ross au 416-868-4682 ou à l’adresse jross@cppib.ca. La téléconférence sera également diffusée en direct sur Internet à www.oirpc.ca.

Personne ressource :

Ian Dale, Vice-président, Communications et Relations avec les partenaires,
416 868 4086
 idale@cppib.ca

Ou

John Cappelletti, Directeur, Communications et Relations avec les partenaires,
416 868-0308
 jcappelletti@cppib.ca

19 mai 2004

TORONTO, le 19 mai 2004 : L'actif du portefeuille global du RPC, qui comprend les gains de placement et les cotisations au RPC après déduction des prestations versées, a passé de 55,6 G$ pour l'exercice précédent à 70,5 G$ au cours de l'exercice terminé le 31 mars 2004, soit une hausse de $14,9 G$.

L'actif du fonds de réserve du RPC affichait des gains de placement de 10,3 G$ à l'exercice 2004, comparativement à une perte de 1,1 G$ en 2003. Le taux de rendement était de 17,6 pour cent contre un rendement négatif de 1,5 pour cent à l'exercice précédent.

Après plusieurs années de baisse, les marchés boursiers mondiaux ont connu une montée vigoureuse au cours de l'exercice 2004. Par conséquent, le revenu de placements en actions et en biens immobiliers a largement dépassé les rendements de placements à revenu fixe. Les actions et l'immobilier ont enregistré un taux de rendement de 31,7 pour cent, produisant un revenu de 7,2 G$ comparativement à une perte de 4,1 G$, soit un rendement négatif de 21,1 pour cent en 2003.

Le portefeuille de titres à revenu fixe a de nouveau généré des rendements positifs, les taux d'intérêt continuant leur baisse modérée. En combinaison avec les dépôts en liquidités du RPC, qui portent intérêt à un taux comparable à celui des titres à court terme des gouvernements, les placements à revenu fixe ont produit un revenu de 3,1 G$ comparativement à 3,0 G$ pour l'exercice précédent. Le taux de rendement des placements à revenu fixe était de 8,7 pour cent, par rapport à 8,4 pour cent à l'exercice 2003.

« Les résultats extrêmes des exercices 2004 et 2003, respectivement, font ressortir la volatilité à laquelle on s'attend quand on entreprend un long périple d'investissement à la recherche de rendements de placement qui alimenteront et consolideront le Régime de pensions du Canada », dit John MacNaughton, Président et chef de la direction de l'Office d'investissement.

Au 31 mars 2004, l'actif du Régime de pensions du Canada était composé de placements en titres de sociétés cotées en bourse, d'actions de sociétés fermées, de biens immobiliers et d'infrastructure totalisant 32,8 G$, gérés par l'Office d'investissement du RPC à Toronto, ainsi que des titres à revenu fixe et en espèces totalisant 37,7 G$, administrés par le ministère des Finances à Ottawa.

Le portefeuille de l'Office d'investissement du RPC, représentant environ 47 pour cent du portefeuille global du RPC, était composé d'actions de sociétés ouvertes (92 pour cent), d'actions de sociétés fermées (5 pour cent), de liquidités (1 pour cent) et de biens immobiliers et d'infrastructure (2 pour cent).

Les placements en titres à revenu fixe, représentant environ 53 pour cent de l'ensemble du portefeuille du RPC, comptaient pour 30,2 G$ en obligations fédérales et provinciales et 7,5 G$ dans un dépôt en espèces productif d'intérêts.

Autre fait nouveau, John A. MacNaughton, Président et chef de la direction de l'Office d'investissement du RPC a annoncé, aujourd'hui, son intention de prendre sa retraite pendant l'exercice en cours.

« La norme très élevée de conduite personnelle de John, alliée à la connaissance des marchés financiers et d'excellentes compétences en communication, sont autant de qualités qui ont conféré à l'Office d'investissement du RPC la crédibilité durant la première phase de développement », dit Gail Cook-Bennett, Présidente du Conseil de l'Office. « Réunir une équipe sélecte de professionnels engagés envers la gestion de l'ensemble du portefeuille, la mise en oeuvre prudente des décisions de placement et des interactions efficaces à l'externe, est un accomplissement dont John est fier. »

M. MacNaughton restera au gouvernail de l'organisme pendant que le Conseil d'administration se met à la recherche d'un successeur.

M. MacNaughton a été nommé Président et chef de la direction de l'Office d'investissement du RPC en septembre 1999. Avant de se joindre à l'Office, il avait été président de Burns Fry, puis de Nesbitt Burns, jusqu'à sa retraite au printemps de 1999.

Les placements en obligations et en liquidités du RPC détenus par le ministère des Finances fédéral seront cédés à l'Office d'investissement à partir de l'exercice 2005. Le transfert des obligations de 30,2 G$ a commencé le 1er mai 2004 et s'effectuera sur trois ans jusqu'à ce qu'il soit achevé; celui des liquidités débutera en septembre 2004 et sera terminé au bout d'un an.

À compter du 1er septembre 2004, l'Office assumera également la responsabilité principale, actuellement exercée par le gouvernement fédéral, de s'assurer que le RPC dispose de fonds suffisants pour payer les dépenses et prestations courantes.

Selon les prévisions actuarielles, les cotisations au RPC dépasseront vraisemblablement les prestations jusqu'en 2021, offrant une période de 17 ans avant qu'une partie du revenu de placement ne devienne nécessaire pour permettre le versement des prestations du RPC.

L'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada est une société d'État créée par une loi du Parlement en décembre 1997. L'Office investit sur les marchés financiers les sommes dont le RPC n'a pas besoin pour payer les pensions courantes. Les rentrées de fonds sont actuellement investies dans des actions, ainsi que dans l'immobilier et des infrastructures, afin de compenser les liquidités et les obligations détenues par le Régime. L'Office, dont le siège social se trouve à Toronto, est régi et géré distinctement du Régime de pensions du Canada et sans lien de dépendance envers les gouvernements fédéral et provinciaux. Sa période d'exercice s'étend du 1er avril au 31 mars. Pour un complément d'information sur l'Office d'investissement du RPC et son Rapport annuel 2004, visitez notre site Web à www.oirpc.ca.

Une téléconférence est prévue pour le 19 mai à 11 heures H.A.E. afin de discuter de ces résultats. Les journalistes qui désirent y participer sont priés de communiquer avec Jennifer Ross au 416-868-4682 ou à l'adresse jross@cppib.ca. La téléconférence sera également diffusée en direct sur Internet à www.oirpc.ca.

Personne ressource :

Ian Dale, Vice-président, Communications et Relations avec les partenaires,
416 868 4086
 idale@cppib.ca

Ou

John Cappelletti, Directeur, Communications et Relations avec les partenaires,
416 868-0308
 jcappelletti@cppib.ca