14 août 2000

L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada areçu 2,16 milliards de dollars du Régime de pensions duCanada au cours du premier trimestre de l’exercice en cours. Ces fondsont été investis dès leur réception. Parconséquent, la valeur marchande des actifs investis atotalisé 4,84 milliards de dollars au 30 juin 2000,comparativement à 2,39 milliards à la fin de notreexercice, soit au 31 mars 2000.

L’Office d’investissement du RPC ne gère présentementqu’une petite part des actifs du Régime de pensions du Canada;toutefois, cette part devrait augmenter de façon constante aucours des prochaines années. Aujourd’hui, le Régime depensions du Canada détient des actifs qui totalisent environ 40,9milliards de dollars. En plus de ces fonds gérés parl’Office d’investissement du RPC, le ministère des Finances duCanada gère un portefeuille de 30,2 milliards (au coût)investi dans des obligations d’État provinciales etfédérales, ainsi qu’une réserve de fonctionnementà court terme. Le portefeuille d’obligations et la réservede fonctionnement sont tous deux gérés par le gouvernementfédéral. Pour déterminer la composition des actifs,nous avons tenu compte des montants qui sont déjà investisdans des obligations d’État et, par conséquent, latotalité des nouveaux placements effectués par l’Officed’investissement sont en actions.

Environ 80 % des actifs sous notre gestion du Régime de pensions du Canada sont investis dans des actions d’entreprises canadiennes importantes. Le reste est investi dans des actions étrangères. Les placements canadiens reproduisent essentiellement l’indice composé 300 de la Bourse de Toronto. Les placements étrangers reproduisent essentiellement l’indice 500 de Standard & Poor’s qui inclut les entreprises américaines les plus importantes et l’indice EAFE (Europe, Australasie et Extrême-Orient) qui englobe environ 1 000 sociétés étrangères. Ces indices constituent une méthode efficace pour investir sur les marchés intérieurs et les marchés étrangers, et pour diversifier les risques d’investissement entre différentes économies mondiales.

Les modifications apportées à la règle sur lesbiens étrangers portent le plafond du contenu étranger de20 % à 25 % en 2000 et à 30 % par la suite,conformément à la proposition faite dans le cadre dubudget du gouvernement fédéral du 28 février 2000,qui a reçue la sanction royale le 29 juin 2000. À la findu trimestre, le contenu étranger de notre portefeuilleétait légèrement inférieur à 20 %.Par conséquent, nous pouvons envisager maintenant de relever lecontenu étranger de notre portefeuille, bien que nous n’ayons pasencore pris de décision à ce sujet.

Le rapport annuel sur notre exercice terminé le 31 mars 2000 a été publié à la fin juin 2000. En plus des états financiers et du rendement des placements, le rapport donne des précisions sur nos projets d’avenir, nos principes de placement, et nos principes et méthodes en matière de régie. Il est diffusé sur notre site Web et fourni sur demande adressée à notre bureau. Voir plus loin les adresses des deux.

Conformément à la loi, l’Office d’investissement du RPC doit tenir une réunion publique une fois tous les deux ans dans chaque province participante pour examiner le rapport annuel le plus récent et donner aux intéressés la possibilité de présenter leurs observations. Ce processus devrait débuter normalement à l’automne 2000.

Nous avons le plaisir d’annoncer que notre conseil d’administration a approuvé la nomination de M. Valter Viola, qui est notre tout premier vice-président – Recherche et gestion du risque. Il est entré en fonction à l’Office d’investissement du RPC le 9 août 2000 et apporte une expérience précieuse à ce domaine de responsabilité fondamental.

L’Office d’investissement du RPC a été créé par une loi du Parlement en décembre 1997. L’Office d’investissement reçoit les fonds dont le Régime de pensions du Canada n’a pas besoin pour payer les pensions actuelles et les investit sur les marchés financiers. En faisant accroître la valeur à long terme de ces fonds, l’Office d’investissement aidera le RPC à tenir la promesse de pensions faite aux Canadiens. L’Office d’investissement est géré et régi de manière distincte du Régime de pensions du Canada.

Le Régime de pensions du Canada est sous la responsabilité conjointe des gouvernements fédéral et provinciaux, lesquels déterminent les taux de cotisation et le niveau des prestations. Le régime est administré par le gouvernement fédéral, qui perçoit les cotisations et verse les pensions et autres prestations.

Pour de plus amples renseignements, contacter:

L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada
181, avenue University
bureau 1800
Toronto, (Ontario) M5H 3M7
(Téléphone) 416-868-4075
(Télécopieur) 416-868-4083

14 août 2000

L'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada areçu 2,16 milliards de dollars du Régime de pensions duCanada au cours du premier trimestre de l'exercice en cours. Ces fondsont été investis dès leur réception. Parconséquent, la valeur marchande des actifs investis atotalisé 4,84 milliards de dollars au 30 juin 2000,comparativement à 2,39 milliards à la fin de notreexercice, soit au 31 mars 2000.

L'Office d'investissement du RPC ne gère présentementqu'une petite part des actifs du Régime de pensions du Canada;toutefois, cette part devrait augmenter de façon constante aucours des prochaines années. Aujourd'hui, le Régime depensions du Canada détient des actifs qui totalisent environ 40,9milliards de dollars. En plus de ces fonds gérés parl'Office d'investissement du RPC, le ministère des Finances duCanada gère un portefeuille de 30,2 milliards (au coût)investi dans des obligations d'État provinciales etfédérales, ainsi qu'une réserve de fonctionnementà court terme. Le portefeuille d'obligations et la réservede fonctionnement sont tous deux gérés par le gouvernementfédéral. Pour déterminer la composition des actifs,nous avons tenu compte des montants qui sont déjà investisdans des obligations d'État et, par conséquent, latotalité des nouveaux placements effectués par l'Officed'investissement sont en actions.

Environ 80 % des actifs sous notre gestion du Régime de pensions du Canada sont investis dans des actions d'entreprises canadiennes importantes. Le reste est investi dans des actions étrangères. Les placements canadiens reproduisent essentiellement l'indice composé 300 de la Bourse de Toronto. Les placements étrangers reproduisent essentiellement l'indice 500 de Standard & Poor's qui inclut les entreprises américaines les plus importantes et l'indice EAFE (Europe, Australasie et Extrême-Orient) qui englobe environ 1 000 sociétés étrangères. Ces indices constituent une méthode efficace pour investir sur les marchés intérieurs et les marchés étrangers, et pour diversifier les risques d'investissement entre différentes économies mondiales.

Les modifications apportées à la règle sur lesbiens étrangers portent le plafond du contenu étranger de20 % à 25 % en 2000 et à 30 % par la suite,conformément à la proposition faite dans le cadre dubudget du gouvernement fédéral du 28 février 2000,qui a reçue la sanction royale le 29 juin 2000. À la findu trimestre, le contenu étranger de notre portefeuilleétait légèrement inférieur à 20 %.Par conséquent, nous pouvons envisager maintenant de relever lecontenu étranger de notre portefeuille, bien que nous n'ayons pasencore pris de décision à ce sujet.

Le rapport annuel sur notre exercice terminé le 31 mars 2000 a été publié à la fin juin 2000. En plus des états financiers et du rendement des placements, le rapport donne des précisions sur nos projets d'avenir, nos principes de placement, et nos principes et méthodes en matière de régie. Il est diffusé sur notre site Web et fourni sur demande adressée à notre bureau. Voir plus loin les adresses des deux.

Conformément à la loi, l'Office d'investissement du RPC doit tenir une réunion publique une fois tous les deux ans dans chaque province participante pour examiner le rapport annuel le plus récent et donner aux intéressés la possibilité de présenter leurs observations. Ce processus devrait débuter normalement à l'automne 2000.

Nous avons le plaisir d'annoncer que notre conseil d'administration a approuvé la nomination de M. Valter Viola, qui est notre tout premier vice-président - Recherche et gestion du risque. Il est entré en fonction à l'Office d'investissement du RPC le 9 août 2000 et apporte une expérience précieuse à ce domaine de responsabilité fondamental.

L'Office d'investissement du RPC a été créé par une loi du Parlement en décembre 1997. L'Office d'investissement reçoit les fonds dont le Régime de pensions du Canada n'a pas besoin pour payer les pensions actuelles et les investit sur les marchés financiers. En faisant accroître la valeur à long terme de ces fonds, l'Office d'investissement aidera le RPC à tenir la promesse de pensions faite aux Canadiens. L'Office d'investissement est géré et régi de manière distincte du Régime de pensions du Canada.

Le Régime de pensions du Canada est sous la responsabilité conjointe des gouvernements fédéral et provinciaux, lesquels déterminent les taux de cotisation et le niveau des prestations. Le régime est administré par le gouvernement fédéral, qui perçoit les cotisations et verse les pensions et autres prestations.

Pour de plus amples renseignements, contacter:

L'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada
181, avenue University
bureau 1800
Toronto, (Ontario) M5H 3M7
(Téléphone) 416-868-4075
(Télécopieur) 416-868-4083