why Some Older Canadians Choose To Keep Working

Pourquoi certains Canadiens plus âgés préfèrent continuer de travailler

Service Des Informations De RPC Investissements
décembre 5, 2018

À une certaine époque, la plupart des gens se sentaient vieux avant 65 ans.

Heureusement, c’est moins fréquent de nos jours. En général, le travail était exigeant sur le plan physique. Aujourd’hui, le marché de l’emploi relève de l’économie du savoir, selon l’expression des économistes et des sociologues.

Cette évolution permet à plus de gens de travailler plus longtemps, ce qui peut être utile si l’épargne-retraite accumulée n’est pas suffisante.

Mais, bien des Canadiens au début de la soixantaine doivent prendre une décision : partir à la retraite à 65 ans ou continuer de travailler. Ils peuvent aussi entreprendre une seconde carrière dans un nouveau domaine ou devenir consultants dans le secteur qu’ils viennent de quitter.

Pour y voir clair, il faut entre autres analyser de près votre situation financière. Si vos économies sont insuffisantes pour prendre votre retraite à 65 ans, examinez vos habitudes d’achat et d’épargne afin de déterminer s’il serait plus réaliste de repousser la retraite à 70 ou 72 ans.

Vous pourriez aussi maintenir votre emploi tout en réduisant vos heures de travail afin de vous payer les voyages planifiés de longue date, de faire les rénovations dont la maison a bien besoin avant que votre revenu diminue ou de finir de rembourser la maison ou le chalet.

À bien des égards, l’âge n’est qu’un chiffre.

La retraite à 65 ans a été établie au XIXe siècle, une époque où une bonne partie de la population n’atteignait jamais cet âge. Cette tradition est demeurée la norme durant des décennies, comme l’espérance de vie moyenne avoisinait 75 ans la majeure partie du XXe siècle.

Mais aujourd’hui, la longévité moyenne dépasse les 80 ans; il n’est plus nécessaire de cesser de travailler à 65 ans.

En demeurant au travail, vous pouvez économiser davantage en vue de la retraite. De plus, un travail agréable peut donner du sens à vos journées et vous éviter des décennies d’oisiveté.

Bien entendu, vous êtes mieux placé pour décider du moment de la retraite. Mais, contrairement aux générations précédentes, les Canadiens qui s’y préparent aujourd’hui ont plus de choix.

 

RPC Investissements: Investir aujourd’hui pour votre avenir.

Le contenu du présent site est fourni à titre indicatif seulement. RPC Investissements n’est pas un conseiller financier, et le contenu du présent site ne comprend aucun conseil financier. Les besoins en matière de planification financière diffèrent d’une personne à l’autre. Pour obtenir des conseils sur votre préparation financière à la retraite, veuillez consulter un conseiller financier professionnel accrédité.

À une certaine époque, la plupart des gens se sentaient vieux avant 65 ans.

Heureusement, c’est moins fréquent de nos jours. En général, le travail était exigeant sur le plan physique. Aujourd’hui, le marché de l’emploi relève de l’économie du savoir, selon l’expression des économistes et des sociologues.

Cette évolution permet à plus de gens de travailler plus longtemps, ce qui peut être utile si l’épargne-retraite accumulée n’est pas suffisante.

Mais, bien des Canadiens au début de la soixantaine doivent prendre une décision : partir à la retraite à 65 ans ou continuer de travailler. Ils peuvent aussi entreprendre une seconde carrière dans un nouveau domaine ou devenir consultants dans le secteur qu’ils viennent de quitter.

Pour y voir clair, il faut entre autres analyser de près votre situation financière. Si vos économies sont insuffisantes pour prendre votre retraite à 65 ans, examinez vos habitudes d’achat et d’épargne afin de déterminer s’il serait plus réaliste de repousser la retraite à 70 ou 72 ans.

Vous pourriez aussi maintenir votre emploi tout en réduisant vos heures de travail afin de vous payer les voyages planifiés de longue date, de faire les rénovations dont la maison a bien besoin avant que votre revenu diminue ou de finir de rembourser la maison ou le chalet.

À bien des égards, l’âge n’est qu’un chiffre.

La retraite à 65 ans a été établie au XIXe siècle, une époque où une bonne partie de la population n’atteignait jamais cet âge. Cette tradition est demeurée la norme durant des décennies, comme l’espérance de vie moyenne avoisinait 75 ans la majeure partie du XXe siècle.

Mais aujourd’hui, la longévité moyenne dépasse les 80 ans; il n’est plus nécessaire de cesser de travailler à 65 ans.

En demeurant au travail, vous pouvez économiser davantage en vue de la retraite. De plus, un travail agréable peut donner du sens à vos journées et vous éviter des décennies d’oisiveté.

Bien entendu, vous êtes mieux placé pour décider du moment de la retraite. Mais, contrairement aux générations précédentes, les Canadiens qui s’y préparent aujourd’hui ont plus de choix.

 

RPC Investissements: Investir aujourd’hui pour votre avenir.

Le contenu du présent site est fourni à titre indicatif seulement. RPC Investissements n’est pas un conseiller financier, et le contenu du présent site ne comprend aucun conseil financier. Les besoins en matière de planification financière diffèrent d’une personne à l’autre. Pour obtenir des conseils sur votre préparation financière à la retraite, veuillez consulter un conseiller financier professionnel accrédité.