credit Card Min

Soutenir ses enfants financièrement, sans aller trop loin

Service De Informations De RPC Investissements
décembre 18, 2018

Apprendre à vos enfants à gérer leurs finances n’est pas facile. Savoir quand proposer votre aide et quand la retirer l’est encore moins.

Si vous les aidez trop, ils peuvent devenir dépendants. Retirez votre soutien financier trop tôt et cela pourrait les empêcher de prendre un bon départ. Si vous leur donnez trop, vous pourriez manquer de fonds pour votre propre retraite.

Nous vous proposons quelques lignes directrices. La première, c’est de ne pas donner l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de ne pas garder pour vous.

Prêtez, s’il le faut

Si les enfants demandent votre aide parce qu’ils ont accumulé une dette sur leur carte de crédit, un peu de scepticisme de votre part ne peut pas nuire. Certes, les taux d’intérêt associés aux cartes de crédit sont élevés, mais il est souvent possible d’obtenir un prêt de consolidation de dette à un meilleur taux.

En général, nous recommandons aux parents de ne pas cosigner ce type de prêt, parce que cela peut donner l’impression que les enfants peuvent se décharger de leur obligation s’ils se sentent dépassés.

Pour ceux qui choisissent d’aider, un prêt enseigne mieux la responsabilité financière qu’un don. Un prêt, assorti d’un taux plus bas que celui d’une banque, crée un sentiment d’urgence quant au remboursement.

De plus, les parents peuvent laisser les enfants rembourser le prêt de manière anticipée sans pénalité pour les encourager à organiser leur épargne.

N’empruntez pas pour aider

Un autre piège dans lequel les parents peuvent tomber : celui du prêt hypothécaire inversé, qui leur permet d’emprunter sur la valeur nette de leur maison.

On peut recourir à ce type de prêts pour de nombreuses raisons, par exemple pour financer d’importantes réparations domiciliaires imprévues ou des soins de santé impératifs et non remboursés, mais ils ne sont peut-être pas la bonne approche pour aider les enfants.

Aidez-les à réaliser des objectifs concrets

Si les parents veulent sincèrement aider leurs enfants à prendre un bon départ, ils peuvent commencer par épargner pour financer des études universitaires (afin que les jeunes diplômés aient le moins de dettes possible) ou les aider à verser la mise de fonds pour l’achat de leur première maison.

Non seulement ces dons financiers aident les enfants à bâtir leur patrimoine, mais leur valeur éducative est plus précieuse que celle d’un don en espèces.

 

RPC Investissements: Investir aujourd’hui pour votre avenir.

Le contenu du présent site est fourni à titre indicatif seulement. RPC Investissements n’est pas un conseiller financier, et le contenu du présent site ne comprend aucun conseil financier. Les besoins en matière de planification financière diffèrent d’une personne à l’autre. Pour obtenir des conseils sur votre préparation financière à la retraite, veuillez consulter un conseiller financier professionnel accrédité.

 

Apprendre à vos enfants à gérer leurs finances n’est pas facile. Savoir quand proposer votre aide et quand la retirer l’est encore moins.

Si vous les aidez trop, ils peuvent devenir dépendants. Retirez votre soutien financier trop tôt et cela pourrait les empêcher de prendre un bon départ. Si vous leur donnez trop, vous pourriez manquer de fonds pour votre propre retraite.

Nous vous proposons quelques lignes directrices. La première, c’est de ne pas donner l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de ne pas garder pour vous.

Prêtez, s’il le faut

Si les enfants demandent votre aide parce qu’ils ont accumulé une dette sur leur carte de crédit, un peu de scepticisme de votre part ne peut pas nuire. Certes, les taux d’intérêt associés aux cartes de crédit sont élevés, mais il est souvent possible d’obtenir un prêt de consolidation de dette à un meilleur taux.

En général, nous recommandons aux parents de ne pas cosigner ce type de prêt, parce que cela peut donner l’impression que les enfants peuvent se décharger de leur obligation s’ils se sentent dépassés.

Pour ceux qui choisissent d’aider, un prêt enseigne mieux la responsabilité financière qu’un don. Un prêt, assorti d’un taux plus bas que celui d’une banque, crée un sentiment d’urgence quant au remboursement.

De plus, les parents peuvent laisser les enfants rembourser le prêt de manière anticipée sans pénalité pour les encourager à organiser leur épargne.

N’empruntez pas pour aider

Un autre piège dans lequel les parents peuvent tomber : celui du prêt hypothécaire inversé, qui leur permet d’emprunter sur la valeur nette de leur maison.

On peut recourir à ce type de prêts pour de nombreuses raisons, par exemple pour financer d’importantes réparations domiciliaires imprévues ou des soins de santé impératifs et non remboursés, mais ils ne sont peut-être pas la bonne approche pour aider les enfants.

Aidez-les à réaliser des objectifs concrets

Si les parents veulent sincèrement aider leurs enfants à prendre un bon départ, ils peuvent commencer par épargner pour financer des études universitaires (afin que les jeunes diplômés aient le moins de dettes possible) ou les aider à verser la mise de fonds pour l’achat de leur première maison.

Non seulement ces dons financiers aident les enfants à bâtir leur patrimoine, mais leur valeur éducative est plus précieuse que celle d’un don en espèces.

 

RPC Investissements: Investir aujourd’hui pour votre avenir.

Le contenu du présent site est fourni à titre indicatif seulement. RPC Investissements n’est pas un conseiller financier, et le contenu du présent site ne comprend aucun conseil financier. Les besoins en matière de planification financière diffèrent d’une personne à l’autre. Pour obtenir des conseils sur votre préparation financière à la retraite, veuillez consulter un conseiller financier professionnel accrédité.